Un lapidaire à Briançon.

« Nous avons, dans le Briançonnois, des pierres curieuses que ces habitants foulent aux pieds, ne les connaissant point. On pourroit, à l’imitation des Anglais, en tirer, je pansse, un bien grand avantage ».